© Ch'ti's Travels - 2019 - Voyages

​Trogir-Split

Notre programme

17 juin 2019

Premier déplacement. Cap sur la deuxième ville du pays, notre visite la plus au sud, Split !

Avant ça, 2 escales sont prévues; la première à Trogir, petite ville avec son centre médiéval, et la deuxième non loin de là à côté de l'aéroport de Split, pour une pause sportive !

C'est parti, on part motivé malgré les routes pas franchement optimisées, là-bas les autoroutes, c'est compliqué, beaucoup de zones 70, peu de voies rapides...

2h pratiquement pour à peine 130 kilomètres, on est content d'arriver !

​Trogir

Trogir est construit sur le même modèle que Zadar. Le centre, en forme d'ilot, mesure moins d'un kilomètre carré. Il est plus bondé que celui de Zadar mais plus petit, même si ce n'est pas notre visite croate la plus petite. Située entre le continent au nord et la plus grande île de Čiovo au sud, elle est reliée aux deux par deux ponts. Selon la légende, les Grecs, au IIIe siècle av. J.-C., auraient constaté la présence d’une multitude de chèvres en accostant sur l’île. Ils auraient alors nommé la ville Trogir, ce qui en grec signifie chèvre.

Cette ville correspond à Qarth dans GOT.

Comptez au moins une bonne heure pour vous balader à l'intérieur.

Parking

Pas de parking gratuit aux abords du centre, du moins on a pas cherché très longtemps non plus mais bon, on démarre de là jusqu'au pont avec de beaux clichés de la presqu'île.

1/3

porte de la Terre-Ferme

Kopnena vrata

1/3

Passez le pont et entrez par la Porte de la Terre Ferme. On arrive assez vite sur la grand place, Ivana Pavla II.

Palais Cipiko

Palača Ćipiko

Arrivé sur la place, on observe deux palais en style gothique vénitien dont le palais Cipiko, le plus beau de la ville, qui fait face au portail de la cathédrale.

Cathédrale saint laurent

Crkva sv. Lovre

La Cathédrale Saint-Laurent de Trogir (XIIIe siècle) est l’une des plus belles cathédrales de la Croatie, avec celle de Sibenik. Une bonne partie fut aussi construite au XVIIe siècle. Admirez le portail principal, un chef-d’œuvre de l’art roman croate ; le baptistère, synthèse du Style gothique et Renaissance. A l’intérieur, la belle chapelle funéraire, style Renaissance. Du clocher, vous avez une vue panoramique de la Vieille Ville de Trogir.

Bon, bien-sûr, l'entrée est payante donc on passe.

1/5

Hôtel de ville

Gradska loža

Autrefois théâtre, ce bâtiment est aujourd'hui l'hôtel de ville. Sur sa façade, on peut voir les blasons de grandes familles de la ville.

tour de l'horloge

toranj sa satom

Toujours sur la place Ivana Pavla II, vous verrez la très belle tour de l'horloge juste au dessus de l'église Saint Sébastien. Juste à côté se trouve le loggia. Construit en 1471, c'est ici qu'autrefois étaient jugés les criminels.  Puis ce fut le lieu où se réunissaient les habitants pour prendre les décisions les concernant.

Avancez vers le 2ème pont de la ville, au sud en passant par l'église Jean-Baptiste de Trogir, pour longer la riva.

église saint dominique

Sveti Dominik

1/4

Pas plus d'infos sur cette belle église qui se trouve au milieu de la riva, hormis que c'est sûrement dans son couvent que se trouvaient les appartements de Daenerys, après sa traversée du Désert rouge dans la saison 2 de GOT.

Continuez cette belle promenade maritime sur la côte sud de la ville, longez là jusqu'au bout pour arriver au château.

Château de Kamerlengo

Kamerlengo

Au coin sud-ouest de la presqu'île, se trouve l’imposante forteresse de Kamerlengo datant du 15ème siècle et érigée par Marin Radoj sur ordre des Vénitiens, avec une cour où ont lieu des spectacles du festival d’été. De ses remparts la vue de la ville doit être très belle.

Comptez entre 8 et 10€ l'entrée, sachant qu'il n'y a rien à l'intérieur, juste les escaliers pour y monter et avoir un point de vue.

Étonnement, ils ont construit le stade de foot de la ville juste derrière ce monument.

Et oui, on se rapproche de Split, la ville croate du foot.

1/5

Glorieux maréchal de Marmona

Glorijet maršala Marmonta

En 1808, le général Marmont ordonna au colonel Planson de remercier la France à Trogir. Sur le front de mer, sur un socle carré, Glory se présente sous la forme d’un pavillon rond reposant sur six fines colonnes de pierre surmontées d’un toit pointu. Il était relié à la côte par un petit pont. Non loin, vous avez la tour saint-Marc, reste des fortifications.

Retournez vers la voiture en jonchant les rues étroites de la cité.

Direction sport nautique !

Remontez 5 kilomètres vers Split, et accéder à la plage devant l'aéroport.

Vous trouverez une tyrolienne câblée de plus de 500 mètres en forme de rond, où vous pourrez faire du wakeboard !

Comptez 17€ (120ku) pour 1h, et 7€ (50ku) pour le matériel.

Si vous voulez réserver avant, vous pouvez le faire sur le site hadrenalinehunter.com.

Après si vous êtes débutant comme moi, ça ressemblera plutôt çà un enchainement de gamelles, à tenter tout de même !

On enchaine, c'est reparti pour 25 kilomètres à l'est, au nord de Split, pour un flashback dans la saison 5 de GOT pour les connaisseurs.

Forteresse de Klis

Kliška Tvrđava

La forteresse de Klis occupe un site formidable : bâtie sur un éperon rocheux, elle domine la ville de Split et contemple au-delà l’Adriatique. C’est un superbe château médiéval, occupé tour à tour par les Templiers, les Vénitiens, les Ottomans

Dans la cinquième saison de GOT, après avoir libéré la ville de Meereen (Split) de ses maîtres esclaves, Daenerys est accueillie en triomphe dans la ville.

Comptez presque 9 euros pour y entrer (60ku). La chaleur et les travaux dès l'entrée nous ont démotivé, mais le point de vue à l'entrée est déjà sublime.

1/6

Beaucoup de voiture aujourd'hui, mais il fait très chaud ici. Cap sur la plage de sable 15 km au sud de Split.

Bačvice

C'est sûrement la plage la plus bondée qu'on aie fait en Croatie.

Pas très grande, on eut cependant y avancer très loin, et le sable est agréable. Vous verrez que beaucoup de groupes jouent au picigin, jeu qui consiste à se renvoyer une balle noire ou grise, à peine plus petite qu'une balle de tennis, sans qu'elle ne touche l'eau, moyen aussi de se vanter des hommes devant les femmes. C'est quand même un 'sport' très populaire là-bas.

Vous pouvez maintenant rejoindre le centre à pied ou reprendre la voiture et vous garer à  proximité.

Split

Split, deuxième ville du pays après la capitale Zagreb, est riche de plus de dix-sept siècles d’histoire, depuis que l’empereur romain Dioclétien a choisi cet emplacement pour construire un palais autour duquel la ville s’est transformée.

Ville très vivante, atypique par son centre vraiment différent des autres villes croates, c'est aussi une ville très sportive, où l'équipe locale est une institution.

Nous y avons donc passé la fin d'après-midi et le début de soirée après une bonne baignade.

Cette ville correspond à Meereen dans GOT.

Gregoire de Nin

Grgur Ninski

Sculptée par Ivan Meštrović, l’imposante statue de Grégoire de Nin, l’évêque du Xe siècle qui lutta pour imposer le vieux croate comme langue liturgique, compte parmi les images emblématiques de Split. Censé porter chance et garantir le retour à Split à qui le frotte, son gros orteil gauche brille à force d’avoir été touché.

Cette œuvre marque le début du bref itinéraire minimum qu'on vous propose.

Avancez vous ensuite vers une entrée du palais.

Porte dorée

Zlatna Vrata

Porta septemtrionalis est leur nom romain. L'empereur Dioclétien les traversa en entrant dans le palais le 1er juin 305. Ils étaient construits en forme de rectangle, à double porte, dans le cadre de la tactique militaire défensive. La façade était décorée de niches contenant des sculptures représentant les quatre tétrarques (Dioclétien, Maximien, Galérius et Constance Chlorus). Ces portes ne pouvaient être utilisées que par l’empereur et les membres de sa famille.
Sous l'influence de Venise, au 16ème siècle, les portes changent de nom pour devenir Porta Aurea ou Golden Gates, et ce nom leur est resté jusqu'à ce jour.

Cette entrée est la principale du palais fortifié Dioclétien.

Le Palais de Dioclétien est l’un des édifices les mieux conservés au monde de l’architecture romaine. Ce palais impérial était construit comme une symbiose d’une luxueuse villa – demeure d’été - et d’un camp militaire, divisé en quatre parties par deux rues principales.

Le Péristyle

peristil

1/3

Le Péristyle comme place centrale du Palais, situé dans la partie réservée au culte et aux temples, était destiné à l’empereur Dioclétien, vénéré comme le fils vivant de Jupiter.

Grâce à sa beauté et une acoustique exceptionnelle, le Péristyle est devenu une scène de théâtre idéale, comme si cet espace avait été conçu pour des opéras et des pièces de la littérature antique, mais aussi comme scène où se déroule une très riche vie urbaine. Consommer une boisson, un café sur les marches entourant le Péristyle est une expérience unique, un des plus proches contacts de l’homme moderne avec son patrimoine antique, non seulement romain, mais aussi égyptien, sur le Péristyle veille un sphinx admirablement bien conservé et vieux de 3.500 ans, ce témoin de l’histoire et du passé de Split.

Si vous avancez au bout de cette place, vous accéderez aux souterrains, là où Daenerys enferme ses dragons dans GOT.

Temple de Jupiter

Jupiterov Hram

De plan rectangulaire, le temple servait à la glorification du culte de Jupiter. Il reposait sur un podium surélevé avec devant l’entrée un portique à six colonnes.

Cathédrale Saint-Domnius

Katedrala Sv. Duje

Parmi les cathédrales européennes celle de Split a, comme siège, l’édifice le plus ancien – le Mausolée de l’empereur romain Dioclétien. Le Mausolée de l’empereur- persécuteur des chrétiens devient au milieu du septième siècle une cathédrale où, dans des emplacements honorifiques, sont érigés des autels contenant les reliques de saint Domnius et saint Anastase, martyrs exécutés dans l’amphithéâtre de la voisine ville de Salone.

C'est le point le plus haut de ce centre.

Le Vestibule

Mozaik Podrum

Le Vestibule était l'antichambre des appartements impériaux où les visiteurs attendaient d'être mis en présence de l'ex-empereur. A l'intérieur, il se présentait comme une grande rotonde, de 12 m de diamètre et 17m de hauteur, couverte d'une coupole aujourd'hui disparue, décorée de mosaïques et de marbre.

Une scène fut notamment tournée ici dans GOT.

Pour sortir du palais, vous pouvez emprunter la Porte de l'argent (de l'est), et vous avancer vers la riva.

RIVA

1/3

La digue, rive de Split est l'endroit idéal pour vous balader, flâner en mangeant une glace, saveur banana-split bien évidemment. On prend le temps en savourant la vue sur les remparts du palais.

On se redirige vers l'intérieur du centre, notamment où Ver Gris et quelques immaculés habillés en esclaves furent envoyés par Daenerys dans GOT, puis on se rapproche d'une place remplie de restaurants.

Place du peuple

Narodni Trg - Pjaca

La place du Peuple est une place très bondée remplie de restaurants en tout genres.

Nous, on s'arrête chez Bepa pour goûter les fameuses pâtes aux truffes d'Istrie, et c'est un pur délice !

Il ne nous reste plus qu'à reprendre la voiture pour bouger une dernière fois dans la ville, à l'ouest !

Parc Marjan

Park Šuma Marjan

La colline Marjan est accolée à la vieille ville de Split. Longue de 3,5km, large de 1,5km et haute de 178 m, elle est recouverte d’une foret dense de pins. C’est une chance que de vivre dans une ville de 200.000 habitants et profiter de la mer et de la foret à quelques minutes à pied du centre ville.

Marjan c’est un peu le plus grand centre sportif de Split : course à pied, roller, vélo, tennis, escalade, natation ou tout simplement marche, chacun peut y pratiquer l’activité de son choix.

On y est allé vers 22h, et même si on a pas pu faire les meilleurs clichés vu qu'il faisait nuit, il y avait des dizaines de sportifs, vu la chaleur en journée c'est le seul moment propice, surtout que le parc est ouvert 24h/24.

Ce parc est très grand et agréable pour les balades, il marque la fin de notre journée.

Plus que le retour et ses 170 km à faire, en passant par le stade de la ville, toujours marqué par l'équipe locale, le Hadjuk Split !